Cyrinne.com | Comment votre cerveau « bascule » sous l’effet du stress?
17342
post-template-default,single,single-post,postid-17342,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-9.1.2,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Comment votre cerveau « bascule » sous l’effet du stress?

01 Mai Comment votre cerveau « bascule » sous l’effet du stress?

Vous est-il jamais arrivé de retomber dans certaines habitudes que vous souhaitiez abandonner, et de vous en vouloir par la suite ?

Cessez de vous blâmer pour un supposé manque de volonté ou de discipline.

Il est possible que vous soyez simplement « victime » de ce processus neurobiologique : sous l’emprise du stress, le cerveau passe en mode automatique. Autrement dit, il prend les décisions à votre place et vous prive de votre libre arbitre.

Pour comprendre ce mécanisme et l’utiliser à votre avantage, cliquez sur la vidéo.

J’attends impatiemment vos commentaires ci-dessous.

Au plaisir de vous lire !

Cyrinne

24 Commentaires
  • Bernadette
    Publié le 06:04h, 22 mai Répondre

    Merci Cyrinne pour ce partage généreux de votre connaissance ;
    Je suis avec beaucoup d’intérêt vos vidéos.
    Le message est clair,bienveillant et pédagogique.
    Les schémas à l’appui nous aident à la mémorisation du contenu.
    Je les reprends tels quels dans un cahier et laissent une page pour noter mes remarques et lectures.
    Je suis beaucoup plus attentive à ma vie,mes pensées,mes paroles ,mes actions.
    L’éclairage que vous apportez permet de mieux comprendre ce qui se joue parfois …
    Bonjour du Var en France. Espère vous rencontrer en octobre à Lyon.
    Suis étudiante AVM04. et serai là aux rencontres JJCC.

  • MF
    Publié le 11:50h, 18 mai Répondre

    Merci pour cette nouvelle Vidéo !
    Parfaitement claire et présentée avec une telle bienveillance et une telle compréhension, que soudain, on cesse de se culpabiliser soi-même pour ce qui n’est que le résultat de phénomènes inconscients qui nous « pilotent » malgré-nous …
    Quand vous évoquez la « déprogrammation » est-ce que justement la Somatic Expériencing est l’approche qui permet progressivement de désactiver la réaction du Système Nerveux, afin d’augmenter nos seuils de stress ?

  • Marie France
    Publié le 03:46h, 17 mai Répondre

    Merci Cyrinne , je comprends à présent ce fonctionnement automatique de stress qui m’habite depuis toujours, je vais m’atteler à

    m’en sortir au mieux de mes moyens

  • Guena
    Publié le 19:42h, 08 mai Répondre

    merci Cyrinne de me faire comprendre pourquoi j’agissais en mode automatique.
    Je ressens ces stimulis et je me sens moins coupable aujourd’hui de succomber .
    Je ne me sens pas stressée pourtant,
    à 70 ans je suis fatiguée.de lutter.

  • Margarida
    Publié le 11:01h, 08 mai Répondre

    Merci beaucoup, Cyrinne, de votre générosité en partageant avec nous tout votre savoir!
    Cette vidéo (comme d’ailleurs la série sur le traumatisme) a fait écho chez moi…
    Mon père été très contrôleur et possessif . Je lui ai toujours confronté, mais évidement dans mes limites d’enfant dépendant des parents.. L’année dernière j’ai eu une chef qui étais la version féminine amplifiée de mon père.
    Résultat, je me suis retrouvé à avoir quasi les mêmes réactions devant elle que j’avais devant mon père. Cela m’a effondrée et a fait ressurgir en moi tout un tas de mémoires désagréables…. et j’ai pu constater à quel point ce qui nous arrive pendant l’enfance nous poursuit à l’âge adulte!

  • droop
    Publié le 00:50h, 07 mai Répondre

    bonjour,
    vos vidéos sont passionnantes mais j’ai une question ;
    comment interpréter, quand lors d’un grand stress la réponse au stimuli est parfaitement adaptée est ce de la survie?
    Il ne s’agit pas ici de stress émotionnel mais de stress pouvant être traumatique.
    merci.

  • ABDOUL AZIZ DIONGUE
    Publié le 15:40h, 04 mai Répondre

    Bonjour et encore merci CYRINNE.
    j’ai suivi les quatre videos sur le traumatisme dans votre blog ce qui m’a permis de faire un pas en comprenant que je souffrais bien de traumatisme et depuis lors je fais des efforts en mettant en pratique vos conseils ( les neuf pistes ….) et depuis je suis fréquent a chemin de résilience..Aujourd ‘hui en regardant cette video vous avez remué le couteau dans la plaie en donnant comme exemple ce parent autoritaire. En effet je me souviens de la date de l’origine de mes problemes qui correspond effectivement a l’epoque ou je vivais avec le frere de mon pater qui ne cessait de m’agresser verbalement et moralement. d’ailleurs je tremblais de peur rien qu’a entendre sa voix .Bien que vous ayez dit que la connaissance du trauma n’est pas important ;cela m’aidera très certainement a la reprogrammation MERCI INFINIMENT

  • passeur3
    Publié le 13:15h, 04 mai Répondre

    c’est super ton exposé, on peut aussi ajouter un process thérapeutique consistant à resimuler ces habitudes toxiques pour reprendre les points toxiques et les remplacer par un scénario adéquat. L’hypnose est un outil excellent dans ce genre de dysfonctionnement,pour faire un ancrage des nouvelles habitudes.

  • Marie-Jo
    Publié le 11:19h, 04 mai Répondre

    Merci Cyrinne de partager vos connaissances et votre compréhension des processus traumatiques.
    Cette dernière vidéo arrive a point, m’éclaire, me redonne espoir et envie de continuer a avancer.
    J’attends les suivantes avec impatience!!

  • pierre alexandre
    Publié le 08:13h, 04 mai Répondre

    plutôt qu’une déprogrammation, vous (toi mais aussi Jean-Jacques) mettez en avant la reprogrammation.

    Je suis particulièrement intéressé quand j’entends que tu expliques que le contexte réveille une mémoire qui déclenche une réponse.
    Voici mon cas : j’aime une femme, je me passionne pour elle : l’approche est faite de curiosité pour elle aiguisée par l’incertitude. Mais lorsque vient le moment où son coeur s’ouvre pour moi, je me décompose.
    Les yeux grand ouvert, j’ai beau voir que c’est toujours la même belle personne qui suscitait chez moi des désirs de projets ensemble…mon sentiment amoureux s’évanouit. Il est remplacé par une sourde envie de fuir.

    Dans cette circonstance, le stress est devenu difficile à percevoir : je sens à peine un malaise subtil, mais ce sont plutôt de discrets gestes de repli et d’éloignement, une inexplicable répulsion.

    Dans le travail que j’effectue avec un thérapeute, nous parlons de donjuanisme. Mais c’est une approximation tant il s’agit d’un traumatisme et non d’un choix d’existence. Je le relis dans mon histoire à une mère trop envahissante et un père pas assez présent.

    J’entrevois en terme de reprogrammation ceci :
    -le maximum de conscience (se laisser envahir) lorsque je perçois cet état répulsif.
    -m’autoriser à me prendre des aises là où la situation m’oppresse.
    Il y a nécessité d’explication à ma compagne mais je m’interroge sur la manière de lui parler pour lui permettre de saisir que le besoin d’air temporaire est mien et qu’elle n’est pas en cause.
    -m’entrainer à créer des moments intéressants à vivre pour moi avec elle et nourrir ces moments, les rendre précieux.

  • Mirella
    Publié le 03:50h, 04 mai Répondre

    Merci Cyrinne, c’est intéressant de comprendre comment fonctionne notre cerveau et vont explications sont claires et d’une très intéressantes. Je me réjouis de continuer à creuser pour me libérer des traumatismes et faire augmenter la ligne critique du stress. Je suis thérapeute et c’est vrai que ces derniers jours je culpabilise car je me trouve en « mode automatique » après tout le travail déjà fait sur moi. Je me trouve dans une situation d’incohérence … car je déteste dire « faites ce que je dis et pas ce que je fais ». Ouf ! vous donnez là une piste nouvelle à explorer … ohh merci pour apporter cet arc-en-ciel dans ma vie.

  • Sylvie
    Publié le 02:43h, 04 mai Répondre

    Bonjour Cyrinne ! Merci pour cette vidéo que je vais conseiller à des personnes qui me sont chères et
    qui traversent ces difficultés. J’ai moi même traversé ces douloureux moments et me sens merveilleusement bien à
    présent et c’est une alchimie qui a permis cela…vos vidéos en font partie.
    Pour les personnes qui sont réticentes encore à se faire aider, votre douceur, votre pédagogie, votre humanité, réconcilient avec le monde et avec soi-même. Il y a grand intérêt à se comprendre pour guérir, à trouver quelqu’un en face pour sortir de l’angoisse cela manque cruellement dans les thérapies traditionnelles…

    Sylvie

  • Claudette Hubert
    Publié le 11:17h, 03 mai Répondre

    Merci beaucoup pour ces explications rendues accessibles,,,il,Est plus facile de comprendre qu’un changement de comportement est si difficile à faire et requiert beaucoup de prise de conscience.

    Claudette Hubert

  • marie-christine
    Publié le 04:21h, 03 mai Répondre

    TRES CLAIR ET TRES FACILE à suivre avec un schéma efficace .MERCI.

  • agnès
    Publié le 14:38h, 02 mai Répondre

    je comprends mieux mes réactions décalées quand je suis stressée et de même les autres .Ces explications vont me permettre d’ agir suivant votre mode opératoire;

    merci pour votre façon de rendre abordable tous ces outils d’éveil à Soi

  • abdou
    Publié le 14:08h, 02 mai Répondre

    merci cyrienne pour ses imformation ,jai apres bcps de chose car je suis trops stressè ,merci jattend tes nouvelles video

  • Anna
    Publié le 11:21h, 02 mai Répondre

    Merci grandement Cyrinne ,

    Je suis chaque fois réjouie de recevoir ces précieuses informations via vos vidéos. J’exprime, là,maintenant, ce que je peux entrevoir comme bénéfice pour continuer à pratiquer mon petit bonhomme de chemin. Je sais par expérience qu’au fil du temps je serai à même de vous en dire bien plus qu’aujourd’hui.
    Tout d’abord, toutes vos informations sont venues m’apporter de quoi lever bien des lourdeurs qui perturbaient mes élans à changer mes habitudes qui ne servaient pas mon épanouissement. J’ai suivi des formations et j’en suis encore aujourd’hui, Même si elles m’ont déjà apporté une ouverture d’esprit, un autre regard sur certaines choses, une meilleure attention à mes émotions , à mon ressenti et à me sentir de mieux en mieux, il me restait toujours, encore, en toile de fond quelque chose d’ immuable, et c’est dans cette part enfouie que vos apports viennent me prendre la main pour m’aider à quitter mon enferment. Ma prison était faite de culpabilité, d’auto jugements,d’ autocritiques, de dévalorisation et de tristesse. . Toutes vos vidéos m’ont apporté, en crescendo, d’abord des soulagements à me retrouver aimable dans les deux sens, je me suis comprise, et c’est cela qui permet à mon élan de pointer vers le jour….

    Encore merci Cyrinne

  • Geneviève
    Publié le 10:50h, 02 mai Répondre

    Merci Cyrinne, cette vidéo arrive juste à un moment critique ou je culpabilisais de ne plus être dans l’action. J’ai suivit l’AVM avec Jean-Jacques, cela m’a fait faire un bon dans mon évolution…et depuis que j’ai déménager, je suis progressivement retombées dans des habitudes que je déteste. J’en suis consciente, mais comme tu le dis, ce n’est pas suffisant. Ce qui va m’aider, c’est qu tu aies mit ce comportement en relation avec le stress, ce que je refusais de voir et sans doute aussi de nier!

  • Lucien
    Publié le 09:46h, 02 mai Répondre

    Bonjour Cyrinne,
    Passionnant !

  • claire
    Publié le 06:11h, 02 mai Répondre

    Merci Cyrinne, Cette vidéo est pour moi très éclairante. Elle me fournie une clé, un maillon qui manquait à ma compréhension sur le stress et la manière dont il agit sur le fonctionnement de notre cerveau…et pourquoi, parfois,des habitudes que l’on tente d’ancrer peuvent être désamorcées au profit d’anciennes habitudes non productives et non épanouissantes pour nous même et alors même que l’on s’en rend compte on est pris par un sentiment d’impuissance mêlé à un sentiment de culpabilité.

  • v
    Publié le 03:57h, 02 mai Répondre

    MARTINE,
    Bonjour Cyrinne,, c’est toujours avec une grande attention que j’écoute vos vidéos, le sujet d’aujourd’hui m’intérèsse vivement, je suis dans une phase, où mes mémoires d’automatismes sont présentent, j’ai toujours des peurs avec des secousses musculares, c’est vraiment invalidant, ce que j’aimerais être déprogrammée de tous ces stimulis, mais j’ai été à des degrés de stress, mais il m’arrive de tomber en arrière une peur, un basculement, je suis une personne persévérante, mais j’ai cette peur de tomber inconsciemment, et bien sûr c’est difficile à gérer, comme vous disiez déprogrammer les soumissions, mais c’est difficile, lorsqu’elles arrivent je peu paniquer, et je suis consciente qu’il faut se relaxer.
    j’ai bien sûr eu une jeunesse où j’avais un père très anxieux, negatif, et j’ai bien sûr par ces paroles enfouies ces mémoires, en ce moment j’ai des angoisses pour conduire, « je suis brève » papa m’avait dit tu te tueras en voiture, pourquoi ? et pour déprogrammer cette peur, c’est pour moi, me renfermer pour éviter, et je suis consciente qu’il faut pas laisser la place à l’angoisse, il faut la contrer, l’accepter, mais ce que je suis vraiment malheureuse, ces angoisses sont dans le corps, c’est le corps qui réagit, je dois m’allonger et subir des secousses musculaires, comme un soulagement ensuite, et j’ai bien sur où tous les examens adéquates, on me dit c’est l’angoisse. J’écris avec mon cœur, car cette souffrance perdure, et bien sûr j’ai un soutien psychologique, mais la déprogrammation ce fait pas. Même si c’est à nous de travailler dessus, si je pouvais me déplacer au CANADA Cryrinne.
    Merci pour cette vidéo, qui nous aide à comprendre le cortex, le stimuli, et chez moi le stimuli à pris une grande place.
    LA PEUR D’AVOIR PEUR. j’avais envie de vous dire et aux autres personnes que nous sommes avec des traumatismes anciens qui ressurgissent, et vraiment c’est terrible.
    MERCI CYRINNE

  • Marianne
    Publié le 03:40h, 02 mai Répondre

    Merci Cyrinne
    Ces connaissances neurobiologiques sont passionnantes. Et aidantes pour nous aider nous-mêmes. Marianne

  • safia
    Publié le 03:37h, 02 mai Répondre

    Bonjour,
    merci pour cette belle vidéo qui a répondu inconsciemment à des questionnements intérieurs. La répétition de réaction face à des situations de stress intenses; Je pensais pas que notre cerveau prenait possession de notre vie en mode automatique. Au plaisir de vous écouter lors de vos prochaines vidéos. Safia

  • Christophe
    Publié le 00:25h, 02 mai Répondre

    Merci Cyrinne l Alalchimiste ☺
    L’ėclairage et la finesse de vos explications
    m’ont permis en quelques minutes d’acceder aux curseurs meta psychique
    et de les ajuster.
    La comprehension du processus
    « Stress et mode automatique »
    Et devenu visible
    Merci pour cette outil formidable

Écrire un commentaire